Personne ne veut d’une déchetterie à la Raze. Mais le président du Sictoba qu’en pense-t-il ?

Nous lui avons demandé déjà trois fois. Sans obtenir la moindre réponse.
Non à la Raze est persévérante. Elle a foi au courage politique des hommes, au courage tout court. Elle est convaincue que la mission de service public entraîne des devoirs auxquels l’élu ne peut se dérober éternellement.
Alors oui, nous espérons cette fois ci une réponse à notre question.

Ce contenu a été publié dans Articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*